Charitown 2085

Une micro-nouvelle graphique de Bernard Poix-Sester...


Montage photographique présélectionné au concours : "l'intime et l'insolite" organisé par la  Cité du mot (cliquer sur l'image pour agrandir).

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Boué Françoise (samedi, 22 juin 2019 17:22)

    L'idée, dans ce texte, de transformation de La Charité face au réchauffement climatique me plait beaucoup! Est-on certain que toute la population va en profiter, notamment L’hôpital Pierre Lô sur lequel j'aurais bien, pour ma part, installé une telle tour!!!
    Bravo!

  • #2

    Marie-Claude (samedi, 22 juin 2019 18:57)

    Tour érigée par un Crésus qui a apporté toute sa richesse , ici, lutte contre le réchauffement climatique.
    Richesse qui venait d'un fleuve:(le Pactole,) : ici le fleuve de Loire .C'est pour cela qu'il y a de moins en moins d'eau, à force de donner!

  • #3

    Monique (mercredi, 26 juin 2019)

    Centre mondial des affaires caritatives! on en est pas loin! toutes les O N G regroupées c'est un énorme business ou tout est si bien organisé, planifié, que les pauvres, en recevant leur obole, continuent d'enrichir les crésus!
    le second clocher pourquoi pas! et la tour a bien failli voir le jour à l entrée de la ville! J’espère que tu as eu un prix au moins pour récompenser Ignace, heureux d’être là!

  • #4

    Chaney Marie (lundi, 02 septembre 2019 12:21)

    Le "Quai Foch fait-il partie de l'ancienne ville , actuellement : non.
    Dans 50 ans : il ne s'appellera plus "Quai Foch".
    (Clin d'oeil étonné.)