En quête de coupable Claude Brévot

Télécharger
Une fois la porte violemment claquée, comme sur elle...
En quête de coupable (1) (1).pdf
Document Adobe Acrobat 259.1 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Bénard Monique (vendredi, 05 mai 2017 08:54)

    Viol: sujet tabou,bravo de l'avoir abordé.Ce texte m’amène à quelques réflexions sur les dépositions de plainte en général:
    -inadéquation entre le traumatisme subi et les questions orientées des policiers.
    -un bureau de police, deux hommes en uniforme, la personne a déjà l'impression que c'est elle la coupable.
    -A quand un"interrogatoire" fait par des femmes sur les lieux même du crime, ou du moins au plus prés.
    -Pourquoi pas des dépositions enregistrées qui capteraient les émotions des victimes, plutôt qu'une énumérations des faits, froide,tapées sur un ordinateur, imprimées,qui une fois lues ne reflètent pas les paroles légitimes des victimes.
    -Tant que les conditions de recueil de plaintes seront inchangées, les femmes resteront enfermées avec leur"secret" et pour celles qui franchissent le pas ,bien souvent elles subissent une double peine: démarche inutile,preuves insuffisantes,prescription etc...
    Bravo à Claude d'avoir montrer son héroïne marchant la tète haute a la sortie !