"A l'ombre du port" Monique Benard

C'est l'hiver, Marie est assise près de la croisée...

Télécharger
A l'ombre du port
16 247 caractères Temps moyen de lecture : 59 minutes
a l'ombre du port 24 avril.pdf
Document Adobe Acrobat 254.0 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Françoise Boué (dimanche, 06 novembre 2016 10:33)

    J'ai aimé! Poésie et mélancolie nous portent tout au long de la lecture et à aucun moment je n'ai décroché car tu as introduit un suspense : qu'est ce que ce fossé entre Marie et Paul? Une liaison avec une autre femme? Une jalousie? Un désamour? On a peur quand elle s'introduit dans la maison. Que va-t-elle découvrir? J'ai imaginé qu'elle allait trouver Paul dans un lit avec une maitresse!
    J'ai beaucoup aimé ce passage :" Elle voudrait avoir cette force en elle, fracasser ses idées, crier son malaise, chasser cette mélancolie" Cette pensée fait penser à l'océan contre les rochers : force, fracas, bruits et reflux de la marée...
    Merci à toi pour le plaisir à lire ta nouvelle.

  • #2

    Chaney MC (jeudi, 10 novembre 2016 09:40)

    J'ai eu l'honneur de suivre l'évolution du texte de Monique; elle a su retourner son travail , maintes fois , afin de favoriser le suspens; texte agréable, profond.

  • #3

    claude b (samedi, 19 novembre 2016 16:02)

    merci, Monique, pour ce double dépaysement : un lieu et une activité inconnues de moi. Les fausses pistes, introduites dans la nouvelle, ne manquent pas d'intérêt et la chute est pleine d'émotion.
    merci de ce partage.